Cliquez nous ♥



Contextualisons o/
www.love-communication.com est le site de rencontre le plus célèbre à travers la toile. Bien que crée depuis peu, il a vu sa popularité augmenter au fil des mois, devant le leader dans son genre.
Le principe est simple. Une inscription rapide et gratuite et on est connecté à toute une communauté de personnes qui ne cherchent qu'à faire des rencontres, amoureuses pour la plupart, mais pas que ! Une des particularité de ce site est bien sa multiple possibilité de recherche, ici plus d'homme qui cherche une femme ou une femme qui cherche un homme, toutes les combinaisons sont possibles !
De plus en plus, ce site devient un phénomène de société, ne se limitant pas aux célibataires aguéris, mais à toutes les castes de la société, de l'adolescent pour contacter ses amis à ce père de famille en mission espionnage des membres de sa famille...
Soyez branchés et rejoignez notre communauté !

En lire plus ?
• Forum RPG Yaoi/Yuri/Hétéro autorisés, NC-15 •
THE Dream Team *parce-qu'on vend du rêve*
Les Top-Partenaires
➨ V2 du forum mise en place, venez vous renseigner sur ce qui a changé en détail ICI o/
Prédéfini cherche membre ♫



 


Partagez | 
 

 I'm Calling You. {PV Ethan & Merry}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: I'm Calling You. {PV Ethan & Merry}   Lun 12 Mar - 19:25

« Je t'en veux oui... Je t'en veux d'avoir succombé au charme de celle qui t'a brisé le cœur. Je t'en veux de n'avoir vu que son physique, et rien d'autre... Je peux te comprendre. Pour Doyle, ça a été un peu pareil... Bien que différent. Je ne t'en veux pas de t'être fait blessé, tu ne pouvais pas savoir. Mais je t'en veux de ne pas m'avoir vue à l'époque. Si ça avait été le cas, aucun de nous deux n'aurait souffert... »

Ces phrases avaient provoqué un malaise entre Ethan et elle. Un malaise qu'elle n'avait jamais ressenti. Elle s'était haït d'avoir prononcé ces mots. Ils n'avaient plus rien dit de la soirée, elle avait dormi, avait fait semblant de dormir. Et le lendemain, elle était partie avant même qu'il se réveille. Elle avait beaucoup réfléchit. Elle ne se comprenait plus. Elle était redevenue la faible Merry, et elle détestait ça. Ce soir là, un ange était passé la chercher, et elle avait passé un fabuleux week-end. Mais elle n'avait pas parlé de ça à Ethan. Tout ce qu'il savait, c'était qu'elle avait passé ces deux journées à la montagne, sans possibilité d'envoyer des messages. Elle avait peur de le blesser si elle lui disait la vérité. « Honnêtement si t’avais vraiment un rendez-vous j’crois que oui, ça m’embêterait… Même si d’un autre côté je serais content pour toi, oui, intérieurement je serais jaloux… » Elle ne pouvait rien lui dire. Elle lui avait déjà parlé de quelques unes de ses relations, mais avec Gabriel c'était différent... Ça avait dépassé le stade du simple coup d'un soir. Ils étaient amis, s'éclataient au lit, et ils s'étaient même confiés leur vie ce week-end... Il savait à présent des secrets que même Ethan ne connaissait pas.

Elle ne voulait pas lui en parler. Surtout car elle savait ce qu'elle même ressentait quand il se rapprochait de quelqu'un d'autre. « Je pense pas que tu le connaisses, je suis ami avec lui que depuis vendredi, j'l'ai rencontré au taff au soir, c'est un camarade de classe. On a fait un pacte, si tu vois ce que je veux dire. Sinon ben il est un peu tout ce que j'aime chez un homme : un beau brun ténébreux. Je l'aime bien sinon j'serais pas à son chevet... Plus que bien je dis pas oui, je dis pas non : j'en sais rien, je sais juste qu'il me plait c'est tout... Réciproque ? Je crois pas trop mais sait-on jamais ? Il m'a demandé tout à l'heure si j'aimais les hommes. Ma belle au bois dormant. » Bien qu'elle ne lui avait pas montré, ces sms l'avaient mis hors d'elle. L'amour qu'elle éprouvait pour lui ne dépassait pas l'amitié profonde, mais ça l'avait tout de même dérangée. Elle était possessive envers lui. Plus qu'elle ne se l'imaginait. Ça l'avait blessée de savoir que son Ethan en apprécie, en aime un autre... « Pour le moment mon cœur n'est qu'à toi, même si on est pas ensemble... Tu es le seul qui sait en prendre soin, comme il le faut. » S'il trouvait quelqu'un d'autre, laisserait-il son cœur à l'abandon ? La laisserait-elle tomber ? Elle ne voulait pas tomber. Sans lui, elle ne savait où se raccrocher.

19h. Elle rentrait du travail, des pensées plein la tête. Passerait-il finalement ? Il devait venir récupérer ses cours, mais cela s'arrêterait-il à cet échange de papiers ? S'il parlait de son Etienne, elle ne savait comment elle réagirait. Peut-être le prendrait-elle bien, peut-être fondrait-elle en larmes, ou passerait-elle au dessus de ça... Elle était imprévisible, même pour elle même. Elle arrêta son vélo en bas de chez elle et l'attacha. Elle monta les escaliers deux par deux, pas de trace de la moto d'Ethan. Elle ouvrit la porte de son appartement, entra, la referma derrière elle et se recroquevilla, assise contre l'ouverture de son monde. Elle sortit son téléphone et le scruta. Pas de messages. Et s'il l'avait oubliée ?... Elle sortit la pokéball qu'il lui avait offert et la serra contre elle. Il ne pouvait pas l'oublier, sauf si son nouvel ami lui occupait trop l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 509
Age : 24
Localisation : Devant mon ordi. Ca se voit pas?
Love Informations


MessageSujet: Re: I'm Calling You. {PV Ethan & Merry}   Lun 12 Mar - 23:35

Après sa discussion avec celui qu’il était allé visiter à l’hôpital, le jeune homme à la chevelure flamboyante se demanda ce qu’il pourrait bien donner à son amie en échange de ses cours. Et ces étranges paroles qui lui trottaient encore dans la tête, il n’arrivait tout simplement pas à se les sortir de l’esprit. Il soupira alors doucement avant de jeter un coup d’œil dans les cartons qui se trouvaient dans le grenier, partant à la recherche d’une chose en particulier. Un carton contenait tous les jeux vidéo auxquels il avait joué lorsqu’il était encore un enfant, voire un préadolescent. Il trouva facilement une boite métallique qui contenait encore ses cartes Yu-Gi-Oh. Il en rit doucement, souriant d’un air nostalgique en regardant ses cartes avec attention. C’était son jeu préféré. Il se souvenait qu’il rendait des services à ses grands-parents à l’époque en échange d’un peu d’argent de poche pour pouvoir s’acheter un nouveau paquet de cartes et former le deck parfait. Il préférait de loin jouer à ce jeu de cartes plutôt que de jouer à la bataille ou au pouilleux avec Papy et mamie.

Mais ce n’était pas cela qu’il était venu chercher. D’ailleurs il n’était même pas sûr que son amie avait déjà jouer à un jeu Yu-Gi-Oh, elle qui était tellement fan de Pokémon. Il finit par sortir une autre boite qui contenait toutes ses cartouches de Game Boy. Lui, il avait commencé avec une Game Boy Color Violette, mais cette dernière n’avait même plus de cache-piles depuis le temps. Il avait ensuite eu deux Game Boy Advance SP – il en avait perdu une et avait harceler ses parents pour en avoir une autre avant de la retrouver – sur lesquelles il avait beaucoup joué. Il essaya tous ses jeux pokémons, à savoir Version Jaune ( Il n’avait même pas franchi la grotte), la version rouge ( qu’il a vite abandonné en voyant à quel point il n’arrivait pas à faire bouger Ronflex), les versions Or, Argent et Cristal qu’il avait complété bien plus facilement et enfin les version saphir, rubis et émeraude qu’il avait également terminé. Mais il savait très bien que son amie adorait avoir tous ses pokémons dans sa version préférée. Aussi prit-il la décision de lui proposer un pokémon de son choix présent dans les versions qu’il avait terminé en échange de ses cours, un pokémon rare évidemment sinon ça ne vaudrait pas, n’est-ce pas ? Echange de bons procédés.

Il était un peu moins de 19h quand le jeune homme quitta la maison, une sacoche contenant une Game Boy Advance SP noire et les versions Pokémon Or, Argent, Cristal, Saphir, Rubis et Emeraude. Mais il avait aussi prit son téléphone portable et son portefeuilles. Aussi passa-t-il chez le pâtissier avant d’aller chez son amie. Il commanda une tartelette citron sur laquelle étaient finement déposées des framboises et une tartelette aux trois chocolats. Il savait que les goûts de Merry variaient selon son humeur du jour, et avait donc prit la peine de prendre deux tartelettes qu’ils aimaient tous les deux. En fait, il voulait la faire marcher en lui faisant croire que c’était ça son cadeau pour pouvoir recopier ses cours. Juste histoire de voir la réaction de la demoiselle.

Le jeune homme aux yeux d’or enfourcha alors une nouvelle fois son bolide rouge et arriva chez sa chère et tendre amie aux environs de 19h10. Il mit une chaine à sa moto pour ne pas se la faire voler et monta les marches quatre à quatre avant d’arriver à l’étage de Merry et finalement devant son appartement. Il s’apprêtait à frapper à la porte quand les étranges paroles de son amie lui revinrent en mémoire. Son cœur se serra. Il n’arrivait pas à comprendre le sens de ces mots… A moins qu’il ne le voulait tout simplement pas ? Le jeune adulte se secoua violemment la tête de droite à gauche comme pour faire fuir ces étranges pensées de son cerveau avant de prendre une profonde inspiration et de frapper à la porte, un large sourire ancré au visage franc du jeune homme.


« Merry c’est moi ! Ouvre ! »

Il n’attendit pas longtemps avant que la porte ne finisse par s’ouvrir. Il lui tendit alors le paquet avec les tartelettes, un sourire amusé aux lèvres. Voyons voir comment elle allait le prendre.

« Tiens, voilà ton cadeau. J’espère que tu as faim parce qu’ils ont l’air succulents ! » C’est alors qu’il se rendit compte que son amie n’avait pas la même mine que d’habitude. Il fronça alors un peu les sourcils, inquiet avant de demander : « Ca va, Merry ? T’es toute pâle, t’es pas malade au moins ? »

Il venait tout juste de sortir de l’hôpital et ne tenait pas vraiment à y retourner pour emmener sa meilleure amie. Il patienta jusqu’à ce qu’elle prenne son paquet et plaqua sa main sur le front de la demoiselle, juste sous ses mèches de cheveux, faisant de même avec son autre main sur son propre front, recherchant un quelconque signe de fièvre, oubliant complètement ses pensées sur la discussion de Jeudi soir… Il se concentrait uniquement sur l’état de santé de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'm Calling You. {PV Ethan & Merry}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
love-communication.com :: 
Y a pas que le RP dans la vie
 :: Archives :: Anciens RP (+6mois)
-