Cliquez nous ♥



Contextualisons o/
www.love-communication.com est le site de rencontre le plus célèbre à travers la toile. Bien que crée depuis peu, il a vu sa popularité augmenter au fil des mois, devant le leader dans son genre.
Le principe est simple. Une inscription rapide et gratuite et on est connecté à toute une communauté de personnes qui ne cherchent qu'à faire des rencontres, amoureuses pour la plupart, mais pas que ! Une des particularité de ce site est bien sa multiple possibilité de recherche, ici plus d'homme qui cherche une femme ou une femme qui cherche un homme, toutes les combinaisons sont possibles !
De plus en plus, ce site devient un phénomène de société, ne se limitant pas aux célibataires aguéris, mais à toutes les castes de la société, de l'adolescent pour contacter ses amis à ce père de famille en mission espionnage des membres de sa famille...
Soyez branchés et rejoignez notre communauté !

En lire plus ?
• Forum RPG Yaoi/Yuri/Hétéro autorisés, NC-15 •
THE Dream Team *parce-qu'on vend du rêve*
Les Top-Partenaires
➨ V2 du forum mise en place, venez vous renseigner sur ce qui a changé en détail ICI o/
Prédéfini cherche membre ♫



 


Partagez | 
 

 Une signature s'vous plait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Une signature s'vous plait !   Lun 9 Juil - 20:09


Aujourd’hui s’annonçait être une belle journée. Le soleil se faufilait partout ou il pouvait. J’aimais ça, cette chaleur sur ma peau. Oui, aujourd’hui s’annonçait être une belle journée. De plus, j’allais à la bibliothèque cette après-midi pour faire signer plusieurs dessins et peintures de mon peintre préféré, ce qu’il faisait me donnait tout simplement le sourire. Il fallait impérativement que j’en achète une tous les week-ends. Il devait bien me connaître maintenant, moi qui venais à toutes ses séances de dédicaces. A croire que je ne faisais que ça de mon temps libre. La perspective qu’il me voit un peu comme une harceleuse me fit rire, non je n’étais pas ce genre de personne. Enfin si peut-être un peu. En prenant mon bol de céréales du samedi je me demandais quel dessin j’allais emmener, peut-être une peinture petit format. Je ne savais pas encore. J’espérais qu’il me reconnaîtrait et me dirai un truc du genre : « tiens, comment va ma fan préférer ? » Non, jamais il ne dirait un truc comme ça. C’est complètement ridicule. Même moi je ne dirais pas un truc pareil, et qu’est-ce que je peux en dire des trucs stupides ! Ca, tout le monde le sait.

Je fis un tour sur ma boîte mail : rien. Sur ma messagerie : rien. A croire que je n’avais plus de vie sociale. Les gens n’étaient probablement pas encore levé. Une petite douche me ferait sûrement du bien, il commençait à faire chaud et j’étais toute collante. Je n’avais toujours pas réfléchi aux peintures mais midi arriva et je filai dans ma chambre pour me décider. C’est avec un sourire de lèvres que je décidais pour deux dessins que je venais juste de retrouver. Ma mère était déjà partie travailler et je devais y aller en vélo. Géniale ! m’écriais-je avec un peu de sarcasme, je l’avoue. Il était déjà midi et je ne voulais pas être en retard. Quoique, j’allai sûrement être en avance mais tant pis. Au moins je serai première. C’est un avantage non ?

Je sortis vite de l’appartement avant d’enfourcher mon vélo. La bibliothèque était quand même à quatre kilomètres et c’était assez long. Mais bon, il faisait beau, autant en profiter. Un petit sourire égaya mes lèvres, le soleil me rendait heureuse. Tant pis pour le vélo, après tout, valait mieux voir le côté positif des choses non ? Sinon, on ne sent sort pas. Ma mère vit dans le négatif. Et ça ne lui réussit vraiment pas, on peut même dire qu’elle est sur le point de faire une dépression. Elle a même des tendances un peu suicidaires. Mais je fais de mon mieux pour la « protéger ». Même si c’est vraiment difficile quand elle est sur le point de s’ouvrire les veines avec ma pince à épiler préféré.

Bref, j’étais sur le point d’arriver et penser à ça ne m’aidait guère à sourire. Cependant mon plus bel atout est celui-ci, et je voulais le montrer à tout le monde. Arriver à la bibliothèque je pris les dessins et me précipitai à l’intérieur. Et effectivement, j’étais bien en avance. Il n’y avait personne, sauf le peintre. Je me sentais un peu gênée, il allait vraiment finir par me prendre pour une fan harceleuse peut-être folle. Tant pis.
Armée de mon plus joli sourire, je m’avançai vers lui.

« Bonjour ! Je viens faire signer des dessins, en fait, je viens tout le temps faire signer des dessins. Enfin bref, apparemment je suis la première. Je m’appelle Tamara, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi ? Enfin, peu importe… »

Stupide ! J’étais vraiment stupide, je venais de débiter un roman. Et tout ce que j’avais dit était complètement ridicule. J’avais honte, je me trouvais tellement ridicule. Ma propre stupidité me fit rire. Enfin intérieurement, je ne tenais pas à passer pour une folle. J’attendais sa réaction toujours un sourire aux lèvres.


Spoiler:
 


Dernière édition par Tamara E. Wishline le Mar 10 Juil - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Une signature s'vous plait !   Mar 10 Juil - 9:49

Le jeune homme s'était lever se matin en se disant qu'il devait faire quelque chose mais sans vraiment se rappeler quoi, il faut dire qu'il avait tchatter presque toute la nuit et il se sentait fatiguer. C'est surement pour cela qu'il prit une longue douche bien tiède. C'est agréable de sentir l'eau couler sur son corps. Il avait bien fait de demander cette salle de bain spécial. Il pouvait tout faire tout seul. C'est seulement en s’essuyant qu'il se rappela qu'il avait une séance de dédicaces. Hum c'est pas son exercice préférer mais il fallait bien le faire. Disons que des fois il y avait beaucoup de monde et que cela lui faisait peur. Pour tout avouer notre jeune ami était quelqu'un d'assez timides qui aimait rester chez lui. Il se sentait tellement en sécurité dans sa maison, plus que dehors d'ailleurs, enfin il avait promit il devait bien le faire.

Il avait prit son temps pour choisir sa tenue, portant pour finir son choix sur un kimono d'un rouge soutenus, c'est beau le rouge comme couleur. Et puis les kimono était unisexe n'est pas. C'était sa mère qui lui avait appris a les porter, cela lui fait penser qu'il devrait lui passer un coup de fils, en espérant ne pas tomber sur son beau père qu'il détestait tellement. Cet homme lui fichait la chair de poule, il suffisait de penser a ce qu'il lui avait fait pour faire des cauchemars ou avoir envie de compagnie, cela faisait longtemps que personne n'avait partager son lit et il commençait a se sentir en manque.

Enfin il ne faut pas penser a cela pour le moment. IL devait finir de se préparer, tranquillement le jeune homme finis de se coiffer, avant de pousser son fauteuil vers sa table de travail, avec douceur il mit quelque dessins dans sa sacoches et même son nouveau livre, une histoire qu'il avait illustré et écrit lui même, c'était un première et il avait un peu peur de savoir ce que les gens en pensait, bon il n'était pas encore sortit mais bon.

Le temps de prendre quelque chose a manger et son éditeur sonna a la porte, il ne pouvait pas vraiment se déplacer seul alors on venait le chercher. Il fallait vraiment qu'il ne veuille pas décevoir les gens qui venait le voir pour faire tout cela, parce qu'entré et sortir d'une voiture n'est pas des plus évident, surtout quand on ne veux pas d'aide.
Alors cette fois ci cela se passerais a la bibliothèques. Un endroit qu'il adorait pour son calme et puis l'on pouvait y trouver de l'inspiration, parce que pour le moment il manquait d’inspiration pour les visage féminin. Ces fées se ressemblait tout ou presque.

Enfin il réfléchirais a cela après, pour le moment il s'installa a la table qui avait été préparée pour lui. Il fallait toujours observer si tout était en place, si il pouvait attraper les objets. Pour le moment cela semblait aller. Délicatement le jeune homme posa ce coude sur la table avant de poser sa tête dans ces mains. Son regard perdus dans le lointain. C'était toujours la grande question. Est-ce qu'il allait avoir des personnes qui viendraient, il ne faisait pas souvent des séances de dédicaces, en fait il n'en faisait que dans la ville ou dans les alentours, simplement parce qu'il n'aimait pas les transports . Surtout les avions en fait, oui il avait un peu le mal des transport, mais il ne le disait pas souvent, parce qu'il n'en avait pas besoin.

Plongé dans ces pensées il ne vit pas la jeune femme arriver, il sentit juste son éditeur lui taper sur l'épaules pour le faire revenir sur terre, secouant un peu la tête il laissa un sourire se dessiner sur ces lèvres pleines. D'un mouvement il repoussa une mèche de cheveux derrière son oreilles. Cette silhouette lui disait quelque chose, il connaissait cette fille. Ces doigts virent délicatement saisirent ces lunettes au monture rouge pour les poser sur son nez.

C'est qu'elle avait un joli sourire la damoiselle. Oui vraiment il avait l'impression de la connaitre. Et elle semblait un peu nerveuse ? Ou alors elle était bavardes, mais son petit discours fit sourire le jeune homme, c'est qu'elle semblait jeune, et puis elle avait un visage intéressant.
Un rire léger lui échappa , non pour ce moquer mais parce qu'il trouvait cela adorable.

« Oui je me souviens de vous. »

Doucement il tendit la main vers la jeune femme pour la lui saisir doucement... Se penchant un peu il vint poser un baiser sur le dos de cette main fine. Sa mère l'avait un peu éduquer étrangement mains bon.

« Cela fait plaisir de voir un visage connus. La seule chose qui m'étonne c'est que vous aillez encore des dessins a me faire signer. »

Un nouveau rire doux, avant qu'il ne jette un coup d’œil dans le dos de la damoiselle, bon il n'y avait personne. Sa main lâcha celle de la damoiselle, avant de se tendre pour saisir le livre qui devrait sortir demain. Avec douceur il ouvrit la première page.

« J'ai envie de vous faire un petit cadeau. Damoiselle Tamara, c'est un plaisir de voir a chaque fois votre sourire. C'est mon nouveau livre, qui devrais sortir demain ou dans la semaine. C'est un roman illustré , l'histoire d'une fée qui voudrait devenir humaine, pour connaitre les sentiments. »

Oui un histoire un peu étrange un peu plus sombre que ce qu'il faisait habituellement, il y avait les bon coté de l'homme mais aussi les mauvais coté, la violence et tout ce qui allait avec. Ce livre c'était comme un thérapie pour lui. Avec plaisir il laissa son bic courir sur la feuille vierge. Il aimait faire les dessins pour ces gens qui venait le voir, un jolie fée au cheveux court et hirsutes, une fée a l'air amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Une signature s'vous plait !   Mar 10 Juil - 15:39

Je n’arrivais pas à croire qu’il se souvenait de moi. En même temps j’étais venu tellement de fois le voir. Et puis on ne pouvait pas dire que je sois difficile à reconnaître. Même si moi j’avais quelques fois du mal à me souvenir des gens, en même temps je voyais tellement de monde. Même si j’avais appris depuis le temps que les gens, les pseudos « amis » ça va, ça vient. Et tout le monde n’obtenait pas toute mon attention seulement en me parlant. Cependant, j’étais heureuse qu’il se souvienne de moi. Je gardais cet éternel sourire sur mon visage, j’avais peut-être l’air bizarre justement. Un rire lui échappa, il devait me trouver ridicule. En même temps je le comprenais. Mais bon, le ridicule ne tue pas, sinon je serais morte depuis longtemps !

Je ne dis rien en réponse à sa phrase, mais la ponctuai d’un « soupir » de soulagement en quelque sorte. J’espérais avoir été discrète, mais j’étais rassuré. Je me serais sentie bête d’avoir dit tout ça pour qu’il me réponde : « Non, désoler, je ne vois pas qui vous êtes. » Mais j’étais rassuré et je pouvais me détendre un peu. Je n’étais pas tant stressé non plus, mais un peu quand même. Ce n’est pas rien de voir la personne à qui vous acheter quasiment tous les week-ends des dessins et des peintures. Mais toute mon appréhension c’était envolé, disparue. Je sais que je me répète mais j’étais heureuse.

Oui, j’ai tendance à radoter un peu, comme une petite veille. Cette image me fit rire et cette fois pas intérieurement. Ca y est j’étais passée du statut de fan harceleuse à fan harceleuse complètement cinglée. Quelle ironie ! J’étais la devant un de mes artistes préférés à me dire que j’étais devenue folle.

Le geste qu’il fit me surprise, un baisemain ? Je trouvais ça mignon, et ce n’était pas dans les habitudes de tout le monde. J’eus un mouvement de recule puis me laissai faire. Je n’avais pas l’habitude des baisemains, ça devait probablement se lire sur mon visage. Je reconnais que la moindre émotion s’affiche sur mon visage comme si on possédait une loupe. Je dois avouer que je hais ça. Mais bon, on fait avec.

Ange:
 

Alors, ça lui faisait plaisir de me voir ? Enfin, d’après sa phrase pas moi, mais un visage connus. C’est fou, la manie que j’avais de tout interpréter et analyser. Je trouvais en réalité ma façon de réfléchir assez enfantines, enfin plutôt comme une ados de treize ans.

« C’est toujours agréable de voir quelqu’un qu’ont connaît, c’est vrai. Ah, ça vous étonne ? Remarquez, moi aussi. Cependant, j’ai du mal à m’empêcher d’en acheter. En même temps, ils sont tellement beaux. »

Cette fois, mes phrases n’étaient pas stupides. J’avais essayé de ne pas dire que j’en achetais tous les week-ends ni sortis un truc du genre : « Vous devriez voir ma chambre ! Elle est remplie de tableaux de vous ! » Là, ça aurait été la honte. Il rit encore. Je me demandais pourquoi il riait, peut importe, ce n’était pas mes affaires. J’avais également appris, il y a longtemps qu’il valait mieux ne pas se mêler des histoires des autres. Et ça ma bien servie.

Ange:
 

Un cadeau ? Pour mon sourire ? J’étais flattée, et un peu gênée en même temps. C’était un livre, il avait l’air magnifique. Sur la première page il me dessinait une fée. C’était un réel plaisir de le voir dessiner, qui plus est, quelque chose pour moi. De toute manière je l’aurais probablement acheté. Mais maintenant ce n’était plus un livre qu’il avait écrit pour tout le monde, c’était un peu comme s’il l’avait écrit pour moi. C’était plus précieux. J’étais heureuse, j’avais envie de sautiller partout, mais me maîtrisais. Je crois que j’étais déjà assez passé pour quelqu’un d’étrange pour en rajouter. Je me contentais d’un grand sourire.

« Merci, c’est vraiment très gentil. J’ai hâte de le lire, il a l’air magnifique. Mais dites-moi, pourquoi donc une fée qui vie dans un endroit merveilleux et qui n’a pas à subir les sentiments voudrait les connaître ? La plupart sont horribles comme la haine, la tristesse, la douleur. Il n’y a qu’une minorité de bons sentiments sur cette terre. Et même si on essaye d’en faire abstraction ils reviennent toujours. Alors, pourquoi sacrifier son insensibilité au profit de tout ça ? »

J’avais dit ça avec un naturel effrayant toujours en souriant. Je ne comprenais pas pourquoi j’avais dit ça. Cette question était sûrement la plus étrange que j’aie posé dans toute ma vie. Jamais je n’aurais imaginé dire ça un jour. Mais qu’est-ce qui m’avait traversé la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Une signature s'vous plait !   Jeu 19 Juil - 22:16

Cette damoiselle était absolument charmante, peu être un peu bavarde, mais cela avait son charme. Surtout quand comme lui on parlait assez peu. Il fallait bien le connaître pour qu'il parle vraiment. Pourtant cela lui faisait beaucoup de bien d'entendre quelqu'un dire qu'il aimait sa peinture , parce qu'il y avait des jour ou il peinait .. Surtout quand il devait faire une commande ; Pour tout avouer il n'aimait pas travailler sur commande, mais il n'avait pas le choix il fallait bien vivre. Cependant il commençait a être assez connus et pouvait choisir ce qu'il lui plaisait le mieux, ce qui était un plus. Il se demandait comment sa mère réagissait a cette renommée qui commençait a venir. C'était pas facile de percer dans le monde de l'art mais notre jeune paraplégique y arrivait doucement.

C'était aussi agréable de la voir sourire comme cela, elle avait un beau visage, le genre que l'on prenait plaisir a dessiner, un instant le regard du jeune homme se glissa sur le corps de la jeune femme, elle avait un corps souple aussi, de ceux qu'il adorait dessiner. Il aimait beaucoup les fille mince, avec une poitrine menue.. Pour tout avouer il avait un faible pour se genre de fille, plutôt que les bimbo gonflée a l’hélium...

« C'est un premier essaie. J’espère qu'il plaira. »

Oui parce qu'écrire était comme une libération, un peu comme dessiner, mais différents encore, il était plus facile de se faire comprendre avec des mots qu'avec des dessins. Peu de gens comprenait le vrai sens de ces dessins, la plus par se contentait de se dire qu'il était beau et qu'il ferais bien dans leur salon, sans penser au sentiments qui l'avait pousser a peintre telle ou telles toile..

La question de la demoiselle demandait réflexion, doucement le jeune homme porta son crayon a sa bouche le mordillant doucement comme il le faisait toujours quand il réfléchissait, son autre main se posant sur ces jambes qu'il effleura délicatement. Oui l'insensibilité avec son charme, mais l'homme n'était pas entier quand il ne ressentait rien.

« Il faut la tristesse pour ressentir de la joie.. De la douleur pour savoir la douceur. »

Ces mots était sortit de sa bouche sans qu'il ne réfléchisse vraiment, ces doigts fin posèrent doucement le crayon sur la table avant qu'il ne plonge son regard doux d'un vert tendre dans le regard de la damoiselle.

« Mais la réponse a votre question est assez simple. On désire toujours ce qu'on ne possèdent pas. »

Oui l'on veut toujours ce que d'autre on... Lui il aurait voulut être une fille comme les autres, une demoiselle qui pouvait faire les courses avec ces amies sans sentir sur elle les regard moqueur des autres. Mais elle avait du subir la colère des dieux, l'accident lui rappelait qu'il n'était que lui même et personne d'autre..
Doucement il secoua la tête avant de poser son regard sur la porte de la bibliothèques qui s'ouvrait pour laisser passer d'autre personne. Dommage il aurais bien parler encore un peu avec la demoiselle.

« J'aimerais que vous posiez pour moi. »

La question était assez sèche, mais dite avec douceur comme toujours. Il était sur que la jeune femme pourrais refuser, pourtant il laissa se dessiner un de ces sourir séducteur et doux a la fois, laissant ces yeux supplier pour lui, on aurais presque dit un petit chien qui demandait une faveur, quand il le voulait le jeune homme pouvait se faire assez convaincant.

« Je trouve que vous avec un joli visage. Et je manque un peu d'inspiration pour le moment. Vous acceptez ? »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Love Informations


MessageSujet: Re: Une signature s'vous plait !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une signature s'vous plait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
love-communication.com :: 
Y a pas que le RP dans la vie
 :: Archives :: Anciens RP (+6mois)
-