Cliquez nous ♥



Contextualisons o/
www.love-communication.com est le site de rencontre le plus célèbre à travers la toile. Bien que crée depuis peu, il a vu sa popularité augmenter au fil des mois, devant le leader dans son genre.
Le principe est simple. Une inscription rapide et gratuite et on est connecté à toute une communauté de personnes qui ne cherchent qu'à faire des rencontres, amoureuses pour la plupart, mais pas que ! Une des particularité de ce site est bien sa multiple possibilité de recherche, ici plus d'homme qui cherche une femme ou une femme qui cherche un homme, toutes les combinaisons sont possibles !
De plus en plus, ce site devient un phénomène de société, ne se limitant pas aux célibataires aguéris, mais à toutes les castes de la société, de l'adolescent pour contacter ses amis à ce père de famille en mission espionnage des membres de sa famille...
Soyez branchés et rejoignez notre communauté !

En lire plus ?
• Forum RPG Yaoi/Yuri/Hétéro autorisés, NC-15 •
THE Dream Team *parce-qu'on vend du rêve*
Les Top-Partenaires
➨ V2 du forum mise en place, venez vous renseigner sur ce qui a changé en détail ICI o/
Prédéfini cherche membre ♫



 


Partagez | 
 

 Viens, je vais te kidnapper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 44
Localisation : Quelque part dans se vaste monde... Pourquoi ça t'intéresse ? /o
Love Informations


MessageSujet: Viens, je vais te kidnapper.   Sam 21 Juil - 9:34

Comme tous les vendredi soirs, Arsène allait au café à peine les cours terminés. Toutes ses heures interminables jusqu'à la sonnerie qui le libère enfin. Dès qu'il entendait la sonnerie plus rien ne le retenait, pas même les cris de son professeur, il prenait son sac et partait comme-ci de rien était. Et une fois seul dans la petite ruelle qui mène à ce café, il criait :

« Ouuuuuuais ! »

Ce week-end allait être un peu particulier par lui, comme son père était parti en week-end. Il était enfin libre, libre comme l'air, il aurait tout son week-end rien que pour lui et pourrait faire ce qu'il souhaite. L'été s'annonce plutôt bien d'ailleurs, le soleil perçait dès le matin et ne repartait qu'à la tombée de la nuit. Et apparemment, ça allait être ainsi tout le week-end, ainsi il pourrait sortir après tout ce n'était pas plus mal. Il n'avait pas encore établie de programme précis pour le week-end mais la plupart de ses amis seraient occupés alors il allait s'en doute se faire une petite sortie. Après tout, il allait profiter, ce n'était pas la peine ce prendre la tête pour ça. Il s'arrêta un instant et ouvrir son sac pour y sortir son mp3 et son casque, referma son sac et continua. Son casque à la main tout en sélectionnant la musique qu'il souhaitait écouter. Puis il enfonça son casque sur sa tête tout en continua son chemin. Juste lorsque qu'il releva la tête pour regarder où il allait. Il réalisa qu'il était en train de foncer dans une poubelle, très gracieux.

« Aïe, j'ai pas de chance aujourd'hui, c'est pas possible ! »

Il continua son chemin et se jura de faire plus attention la prochaine fois. Puis il bifurqua à droite et arriva en face du café, à chaque fois il avait l'impression qu'il avait un peu changé et pourtant il n'avait pas du tout changé. Il pénétra dans le café et se dirigea au bar.

« Bonj'ur, je voudrais un coca s'il vous plait. »

A peine deux secondes plus tard, le coca était posé devant lui. Il l'observa une seconde comme à son habitude, il avait pris cette habitude et il n'arrivait plus à faire autrement.

« Merci, m'nsieur »

Alors qu'il commençait à siroter son coca, il entendit un tintement typique de l'entrée de quelqu'un dans le café. Sa curiosité allait l'emporter et il le savait.

_________________
(c) Avatar de Virgin ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Viens, je vais te kidnapper.   Ven 3 Aoû - 22:35

Déjà vendredi... Le temps passait trop vite, le jeune androgyne soupira doucement en déposant son crayon sur son travail, cela faisait déjà une semaine qu'il travaillait sur ces illustrations et qu'il n’avançait pas vraiment. Il y a des jours ou l'on n'arrivait a rien, en fait il avait besoin de prendre un peu l'air mais pour aller ou... Dans un endroit ou il y avait du monde, il avait envie de voir un peu de monde. Même si les grande foule le gênait un peu. Bon autant aller se promener tant qu'il ne fait pas trop mauvais.

Un petit tour dans la salle de bain, son kimono rouge lui allait bien , même si il lui donnait l'impression d'être trop féminin, mais c'est ce qu'il voulait, il aimait semer le doute dans les esprits. C'était amusant de voir les gens se perdre dans ce qu'il pensait qu'il était. Un petit coup de brosse dans ces long cheveux sombres, et surtout rajuster ces lunettes devant ces yeux vert. Il aimait beaucoup ces yeux, et les lunettes lui donnait un petit air sérieux qui lui plaisait bien.. Comme toujours il posa une couverture sur ces genoux, il fallait mieux prévenir des fois il faisait plus froid que prévus.

Avant de sortir vérifier qu'on avait tout, des fois le jeune homme était un peu maniaque tout devait être a sa place, le carnet a croquis dans son sac, avec son porte feuille son ordi de poche et surtout son téléphone. Sans oublier ces clef, sinon il ne saura plus rentre chez lui ce qui serais extrêmement ennuyeux. Après avoir tout vérifier par trois fois le jeune homme ferma la porte, poussant son fauteuil d'une main sure il descendit au centre ville . Savourant de sortir un peu de son atelier, il adorait dessiner mais des fois cela devenait étouffant les gens attendait toujours qu'il sorte quelque chose de beau, mais il ne savait combien de fois il devait recommencer pour être satisfait, en fait il n'était jamais vraiment satisfait de son travail ses dessins n'était jamais assez beau, jamais assez parfait .

Après s'être promener pendant prés d'une demi heure le jeune homme ressentit l'envie de boire un petit coup, il aimait bien l'ambiance des bars, enfin il les aimait bien avant de perdre l'usage de ces jambes, a présent il était bien plus difficile de rentrer dans se gens d'endroit surtout quand on était seul.
Enfin il avait trop soif que pour hésiter longtemps.. Et surtout il connaissait un bar ou le patron avait fait installer une rampe.. Donc ou il pouvait aller assez facilement..

Sans plus réfléchir il se dirigea vers cet endroit, ces bras devenait plus musclé qu'il ne l'aurais voulut. A toujours se pousser c'est normale, avec plaisir il poussa la porte, si il pouvait avoir ce genre de pente partout sa vie serais bien plus simple. Comme toujours quand il entre dans un endroit public le jeune androgyne laissa se dessiner un sourire sur son visage, un de ces sourire chaleureux qui éclaire son regard d'une lueur dansante. Une petit lueur qui semblait pouvoir être soufflée en un instant.

En quelque mouvement de roue il fut prés du bar, par contre il n'avait pas vus que son carnet , vide pour l'instant, était tomber par terre tout comme quelque un de ces crayons. Bref sans rien remarquer il s’arrêta au bar, souriant au jeune homme qui y était déjà, avant de se tourner vers le patron.

«  Un bella luna »

Ce qu'il avait commander était un simple cocktail sans alcool a base de jus d'orange , de jus d'ananas et de citron vert. Non pas qu'il n'aime pas l'alcool mais boire seule c'était assez ennuyeux et puis il risquait de déprimer. Bon c'est vrai que c'est un peu féminin aussi de prendre un cocktail plutôt qu'une bière n'est pas ? A nouveau il se tourna vers le jeune homme, pour lui sourire des fois son handicapes faisait fuir les gens qui le regardait comme si il avait la peste. Mais bon il en avait l'habitude, même si cela lui faisait mal a chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 44
Localisation : Quelque part dans se vaste monde... Pourquoi ça t'intéresse ? /o
Love Informations


MessageSujet: Re: Viens, je vais te kidnapper.   Dim 5 Aoû - 12:52

Il tourna discrètement la tête, pour ne pas se faire remarquer. Il aperçu alors un jeune homme en chaise roulante. Il se remémora alors son accident, il essayait de ne pas y penser mais c’était comme ça à chaque fois des images lui revenaient et rien ne pouvait les arrêter. Il avait alors à peine cinq ans, il avait traversé sans réfléchir, l’insouciance de l’enfance, et puis une voiture arrivait à vive allure et avait à peine eut le temps de freiner. Pour lui ça fut le trou noir, il ne se souvenait en rien de l’accident, ce réveillent à l’hôpital avec pleins de tuyaux partout. Il chassa ces images qui ne lui ramène que des mauvais souvenirs, même s’il en était sorti indemne comme très peu. Son père lui avait répété sans cesse qu’il avait eut énormément de chance de s’en sortir. Il le savait très bien mais finalement pour une raison qui lui est inconnue, il s’en moquait.

Il continua son coca en toute insouciance, puis l’ayant fini. Il repoussa son verre. Arsène remarqua alors que le jeune homme se rapprochait du bar, et commanda un cocktail. Puis il se retourna vers Arsène et lui sourit, celui-ci essaya de sourire mais son sourire ce transforma en une grimace. Il tourna la tête, et s’enfonça la tête dans ses bras, il avait été ridicule. Comme d'habitude, il le savait pour tant mais il n'arrivait jamais à sourire à quelqu'un à moins qu'il soit vraiment heureux. Alors, il décida de s’excuser, pour paraitre moins idiot.

« Désolé, je…je suis désolé. »

Ayant vidé son coca en commanda un autre, parce qu’il mourait de soif. Alors en attendant que sa boisson arrive, il laissa libre court à ses pensées et attrapa son sac pour y saisir son portable. Il pianota pour un rentré son code, puis il aperçu la petite icône typique, celle qui lui indiquait qu’il avait reçu un message. Il pianota jusqu’à atteindre le message, et y découvrir son destinataire. C’était un copain du lycée, qui le questionnait.

« Tu fais quoi ce week-end ? Des projets ? »

Il réfléchit un instant, et répondit rapidement à son ami, même s’il n’avait pas vraiment envie de se préoccuper des projets de celui-ci. Car la plupart du temps, il ne pensait qu’aux filles et Arsène ne voulait pas se prendre la tête avec lui juste pour ça. Alors, quelques fois il ne prenait même pas le temps de lui répondre. Et le lundi suivant, il prétextait qu’il n’avait pas vu son message parce qu’il avait été occupé. Bien qu’il s’était ennuyé comme jamais. Mais ça personne ne le savait. Il décida de ranger son portable dans son sac comme cela il ne verrait même pas ses sms, et ne serait même pas tenté de lui répondre. Puis il reposa son sac à terre. Et quand il releva la tête s’aperçu que son coca trônait devant lui. Il en but quelques gorgées, et se tourna dos au bar tout en réfléchissant à ce qu’il allait bien pouvoir faire puis laissa échapper un soupir de fatigue. Quand il baissa la tête et aperçu par hasard, un petit carnet accompagné d’un crayon. Alors, il se leva attrapa le carnet et le crayon, se rassit, les posa sur le bar et les contempla quelques secondes. Puis il se tourna vers le jeune homme et lui lança :

« Cela vous appartient ? »

Arsène attendant la réponse du jeune, bu une gorgée de son coca et se tourna de nouveau vers le jeune homme impatient de connaitre sa réponse et de pourquoi pas faire sa connaissance. Après tout il pourrait s’amuser tous les deux tout le week-end.

_________________
(c) Avatar de Virgin ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Viens, je vais te kidnapper.   Dim 5 Aoû - 18:46

Tiens tiens le sourire du jeune homme semblait assez.. Crispée oui c'est cela il se transforma même en grimace.. Un instant notre ami crispa ces doigts sur les accoudoir de son fauteuil il ne supportait pas ce genre d'expression, il avait l'impression que c'était a cause de lui. Enfin c'était la vie, le jeune handicapé ne perdis pourtant pas son sourire, seul ces yeux se firent un peu plus triste, cela faisait des années qu'il avait apprit a sourire sans se sentir joyeux.
Pourquoi s'excuse t'il, doucement notre jeune artiste secoua la main comme pour dire que ce n'était pas grave, il avait l'habitude de voir la tristesse et la pitiez dans les regard dieu qu'il déteste qu'on aille pitiez de lui. Il aimait beaucoup la vie et sa vie était bien remplie bien qu'un peu triste sans personne a ces cotés. Mais bon cela n'avais pas d'importance.

Avec plaisir il plongea ces lèvres dans son cocktail, savourant le goût des fruits couler dans sa bouche.. Un instant il se perdis dans ces pensées.. se laissant aller a une certaine mélancolies, cela lui arrivait souvent quand il voyait des gens marché sur leur deux jambes. Il avait tellement de la chance. Même si il était habituer a son états, il ne pouvait s’empêcher de les envier,n ces gens qui pouvait bouger et danser simplement. Lui qui peinait a se mettre simplement debout, d'ailleurs il ne pouvait même pas le faire sans appuis.. Pour passer le temps il laissa son regard s'attarder sur le visage du jeune homme, il était vraiment mignon. Si jeune, vraiment jeune il ne devait pas avoir beaucoup plus de seize ans. En fait il avait sûrement l'âge qu'il avait a son accident.. Le jeune homme avait tout la vie devant lui... Mais ce qui plaisait a notre artiste c'est les traits du visage, ces yeux et surtout la couleur de ces cheveux, il était rare de voir quelqu'un aux cheveux blond et au yeux foncer cela lui donnait un petit air assez spécial IL ferais un beau sujet d'étude pour une personnage.

Comme souvent il plongea dans ces pensée son verre suspendu a mi hauteur, il avait une idée de dessin, et se laissait aller a quelque images... sauf que la voix du jeune homme le tira de ces pensées.. Son regard se posa sur le petit carnet a dessine rose et blanc.. Bien quoi c'est joli le rose. Surtout avec des cheveux noirs.. Voila qu'il dévie encore.. Un nouveau sourire se dessina sur le visage du jeune homme.

« Oui c'est a moi .. merci. »

Doucement il avanca un peu plus son fauteuil roulant, tendant la main vers le carnet.. Il avait de la chance le crayon n'était pas casser...

« J'avais justement une idée de croquis. »

Un petit rire échappa au jeune homme alors qu'il ouvrit le carnet.. Sans plus attendre il laissa la mine de plomb courir sur la feuille. Juste laisser quelque trait se dessiner, avant qu'il ne lève son regard vers le jeune homme.. Son crayon traçant ces traits , lui donnant un petit expression un peu lointaine, un peu renfermé, mais douce quand même..

« Au fait je me nomme Ange enchantée de vous connaître. »

Notre jeune ami avait parler sans vraiment cesser de dessiner, affinant peu a peu le croquis, ombrant doucement le visage, c'était amusant de faire cela... Et puis comme toujours sil avait parler de lui au féminin, c'était plus fort que lui il se sentait tellement femme des fois. Il jouait de cela aussi sur son physique, comme ces long cheveux qu'il gardait toujours bien coiffer, ou le léger maquillage... Pour lui se n'était pas un jeux mais simplement son apparence et surtout son esprit. Il n'était ni fille ni homme juste lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 44
Localisation : Quelque part dans se vaste monde... Pourquoi ça t'intéresse ? /o
Love Informations


MessageSujet: Re: Viens, je vais te kidnapper.   Lun 6 Aoû - 18:10

Arsène avait planté son regard dans celui du jeune homme, ses yeux remplis de compassion. En découvrant le prénom de celui-ci, il fut d’abord étonné puis son étonnement se dissipa voyant le jeune dessiner.

« Et moi, c’est Arsène mais on me surnomme Arsouille. Ange, quel joli prénom. C'est de quel origine ? Vous la connaissez ? »

Il ne savait que dire face à ce parfait inconnu, dont il ne savait rien à part le nom. Sonnant comme le printemps en avance. Il aimait beaucoup faire des rimes, tel un poète mais il les gardait toujours pour lui sans jamais dévoiler l’existence de cette passion envahissante à ses amis. Il réfléchit un instant, et tourna doucement la tête afin de mieux voir ce qu’avait dessiné, Ange. Ce prénom est plutôt rare, mais Arsène trouvait qu’il correspondait tout à fait à son propriétaire, un homme un trait fin que l’on aurait pu confondre avec une femme. D’ailleurs, à première vue, il ne savait pas vraiment ce qu’il était, son visage ainsi que ses cheveux trahissaient tout d’un homme. L’étonnement parcourait son esprit à la recherche d’une réponse plausible mais malheureusement, il n’en savait rien. Même son prénom semblait être celui d’une femme, bien que le nom soit masculin à la base. Et puis zut, il en avait marre de se tordre les neurones dans tous les sens.

Il attrapa de nouveau son sac, et le fouilla de fond en comble. Il était pourtant certain d’avoir prit son appareil photo, c’est impossible qu’il soit parti sans son appareil. Puis, il ouvrit la pochette de devant et découvrit son appareil photo, dans sa petite pochette. Il devenait vraiment paranoïaque, ce n’est pas possible. Avec soulagement il retira son appareil photo de sa pochette et l’alluma, pour y regarder les photos qu’il avait réalisé, la photographie pour lui c’est bien plus qu’une passion. C’est tout simple sa vie entière, s’il n’a pas son appareil sous la main, il va retourner exprès chez lui, même s’il doit être en retard au lycée. Certains, se disent passionnés mais ils ne connaissent pas la vraie passion, celui qui vous brûle tout entier. Il frissonna à ses pensées, se rappelant qu’il serait seul ce week-end, pourquoi ne pas faire une sortie avec Ange ? Après tout il n’avait pas l’air bien méchant. Cette pensée lui rappela sa mère et ses contes enfantins, non il ne faut pas qu’il pense à elle. D’un coup son visage se ferma et sa main se resserra autour de l’appareil, pour se calmer il décida de penser à autre chose. D’un seul coup il eut une idée lumineuse, après tout il n’avait rien à perdre alors il se lança :

« Je peux faire une photo de vous, Ange ? »

Il planta son regard de glace dans le sien, et pour la première fois depuis longtemps, on aperçu l’esquisse d’un sourire sur son fin visage. Depuis bien longtemps personne ne l’avait vu sourire pas même ses amis ou son père, il gardait toujours un visage fermé.

« J’adore la photographie vous savez, je ne fais que créer une illusion tel un magicien. »

Il avait dit ça spontanément, il n’avait pas vraiment réfléchit et maintenant il se sentait idiot. Il bu encore une gorgée de sa boisson, qui le désaltéra rapidement. Encore, ces maudites rimes, il s’était laissé emporter par sa soif de poète, et rien ne pourrait jamais l’assécher, pas même le désert.


_________________
(c) Avatar de Virgin ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Love Informations


MessageSujet: Re: Viens, je vais te kidnapper.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viens, je vais te kidnapper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
love-communication.com :: 
Y a pas que le RP dans la vie
 :: Archives :: Anciens RP (+6mois)
-