Cliquez nous ♥



Contextualisons o/
www.love-communication.com est le site de rencontre le plus célèbre à travers la toile. Bien que crée depuis peu, il a vu sa popularité augmenter au fil des mois, devant le leader dans son genre.
Le principe est simple. Une inscription rapide et gratuite et on est connecté à toute une communauté de personnes qui ne cherchent qu'à faire des rencontres, amoureuses pour la plupart, mais pas que ! Une des particularité de ce site est bien sa multiple possibilité de recherche, ici plus d'homme qui cherche une femme ou une femme qui cherche un homme, toutes les combinaisons sont possibles !
De plus en plus, ce site devient un phénomène de société, ne se limitant pas aux célibataires aguéris, mais à toutes les castes de la société, de l'adolescent pour contacter ses amis à ce père de famille en mission espionnage des membres de sa famille...
Soyez branchés et rejoignez notre communauté !

En lire plus ?
• Forum RPG Yaoi/Yuri/Hétéro autorisés, NC-15 •
THE Dream Team *parce-qu'on vend du rêve*
Les Top-Partenaires
➨ V2 du forum mise en place, venez vous renseigner sur ce qui a changé en détail ICI o/
Prédéfini cherche membre ♫



 


Partagez | 
 

 Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 334
Love Informations


MessageSujet: Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}   Mer 25 Jan - 20:36

J'avais rendez-vous avec Baba, ce soir, en boîte mais j'étais déjà plutôt mal parti pour être à l'heure. Ce soir là, un client de dernière minute avait atterrit au garage et p'pa avait insisté pour que je reste l'aider un peu plus tard. Bien sur je lui avait expliqué que j'avais autre chose à faire que de chercher une bonne partie de la nuit d'où pouvait bien provenir la panne de sa voiture, mais il n'avait rien voulu entendre et personne ne sait mieux que moi à quel point c'est dur de vouloir tenir tête à cet homme ; c'est mon père après tout ! Enfin tout ça pour en revenir au fait que nous avions convenu de ne pas y aller trop tard en boîte, pour ne pas se choper la queue, hors il était déjà bientôt minuit, et le temps d'y arriver, on sera en plein dans l'heure de grande affluence.

Je me massais les paupières sous la douche, pensant au remontrances à venir. J'avais pris l'habitude de toujours me moquer ou d'envoyer des piques à Odessa lorsqu'elle n'arrivait pas à l'heure, alors je m'attendais à ce qu'elle ne me loupe pas à mon tour. Peut-être que si je lui faisais les yeux doux ? Enfin, je n'avais pas vraiment le temps de penser à ça, j'étais pressé.

Je sortis rapidement du bac de douche, bien plus propre que comme j'y étais entré, couvert d'huile de moteur et autre. Je ne pris pas longtemps à me me sécher, gardant ma peau un peu humide, de telle sorte que le pantalon noir et près du corps que je décidais de porter se mit avec plus de difficulté. Je cherchais encore quelque chose à mettre en haut, n'arrivant pas à me décider. Un coup d’œil à l'heure me fit immédiatement choisir un simple t-shirt vert, mettant mes yeux de la même couleur en valeur et faisant ressortir juste qu'il fallait les muscles de mon torse. Dans la foulée, j’agrémentai le tout d'un collier, composé d'une chainette d'argent et de bracelets : des bandelettes de cuir ou de petites perles de rocailles. J'aime bien les accessoires, les bibelots, les petits détails qui font la différence dans les tenues des gens, alors quand il y a une occasion, j'en profite pour l'appliquer sur moi même !

En me regardant succinctement dans le miroir, je constate que mes cheveux sont encore pire que d'habitude. Bon, je sais que je ma plaints alors que certains connaissent beaucoup pire niveau capillarité, mais je ne sais pas, voir mes mèches brunes n'en faire qu'à leur tête (si compte est que des mèches puissent avoir une tête, bien entendu!), me déprime. Je décide donc de les peigner du mieux possible sans les aplatir mais leur donnant un nouveau sens. Je pense que j'y suis assez bien parvenu, enfin c'est moins pire que ce à quoi je m'attendais disons.

Je finis très rapidement de me préparer, n'oubliant pas qu'à la base je suis en retard. Je prend juste mon porte-feuille et mon téléphone que je cale respectivement dans ma poche arrière et celle de gauche, et sans même mettre de manteau -de toute façon je ne suis pas vraiment frileux- je saute presque littéralement de chez moi, en oubliant peut-être même de fermer la porte d'entrée, dans ma précipitation.

Je file dans la cave/garage de mon immeuble et je sors aussi vite que possible ma moto. J'enfile mon casque et démarre tout aussi rapidement. Je ne pense pas une seule seconde à ma 'coiffure' ou encore à tout l'air froid que mon corps doit supporter, sans même une petite veste et me gare prestement au plus près de la boîte de nuit où nous avions rendez-vous.

Je sens que je vais en prendre pour mon grade. Mais même après avoir retiré mon casque et rangé dans le petit coffre de ma moto, je ne la distingue pas. Peut-être que le noirceur joue, ou bien qu'elle est partie ? Je jette un coup d’œil à mon portable : aucun appel en absence or, je pense qu'elle m'aurait prévenu avant d'annuler. Bon... Je m'approche de l'entrée. De là ou je suis, on peut déjà entendre les 'Boum boum' de la musique qui vient de l'intérieur et qui me donne la furieuse envie d'entrer et de bouger.
Je lance désespérément un coup d’œil à gauche, à droite et toujours rien. Je suis aveugle ou elle s'est trop bien cachée ?..


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

Love Informations


MessageSujet: Re: Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}   Dim 5 Fév - 19:26

La ville était déserte. Un silence de mort régnait dans la rue d’Odessa. La jeune femme venait d’ailleurs de sortir de son appartement en raison d’une soirée avec son meilleur ami. Elle serait bien restée chez elle d’ailleurs : dix centimètres de neige obstruaient la porte de son immeuble. La neige, ce n’était vraiment pas son truc. Toujours habituée à être en talons aiguille huit centimètres, les bottes l’incommodaient plus qu’autre chose. Allant pas à pas dans le tapis blanc, elle manqua à plusieurs reprises de tomber par terre. A vrai dire, la nuit avait été courte pour elle, son travail de barmaid – bien qu’il lui plaisait – la fatiguait beaucoup. Faut pas croire, même sous ses airs de grosse dure, une jeune femme fragile se cache sous Odessa Brayton, cette petite blonde adepte du sadomasochisme. Arrivée près de la gare, à deux kilomètres de son appartement, elle glissa sur une plaque de verglas qu’elle n’avait pas vu.
« Bordel de … »

La discrétion et Odessa, ça fait deux. Crier une insulte en plein milieu de la ville, et vous pouvez être sûrs que tous les gens présents vous regardent comme un monstre. Agressive ou plutôt énervée, elle n’hésita pas à leur répondre mal.
« Un problème peut-être ?! Put*** ! »

Elle reprit sa route plus mauvaise que jamais. En plus, elle était en retard. De toutes façons, elle s’en foutait, dix minutes de retard, c’est quoi dans une vie ? Jesse sera énervé deux minutes, et ? Elle continua son chemin, essayant de se décontracter un peu. Arriver énervée à un rendez-vous, c’est pas top, n’est-ce-pas ? Les beaux garçons qu’il y avait dans la rue la faisaient sourire. Les filles non plus étaient pas mal. Les petits clins d’œil échangés, les signes de main lui redonnaient le moral. Elle avait un peu froid, il faut dire qu’une mini-jupe et un débardeur, ce n’était pas la meilleure tenue qui soit pour sortir dans le froid de l’hiver. Odessa s’en foutait, tant qu’elle pouvait ramener quelqu’un dans son lit. Ça y est, après plus de trente minutes de marche dans le froid, le vent et la neige, la blonde était enfin arrivée à destination. Regardant à droite, à gauche, elle ne voyait pas son ami. Peut-être qu’il était déjà rentré dans l’établissement ? Mmh, non. Ce n’est pas son genre. Ce garçon est tellement naïf et adorable que même dans le froid, il l’attendrait. Mais … est-ce que cela voudrait dire qu’il est en retard ? Alors comme ça Jesse Evans, le garçon que l’on dit parfait est en retard ? Très bien, on va s’amuser un peu dans ce cas ! Ni une, ni deux, Odessa courra le plus vite qu’elle put, ne voulant pas que Jesse arrive et la voit se cacher. Elle chercha un petit coin où elle ne pourra pas être vue. Là, derrière ce petit magasin en face, ce sera parfait ! Il faisait nuit, et elle ne distinguait pas très bien les visages des passants. Ah, le voilà ! Elle était déjà en retard de quelques minutes – ce qui ne la dérangeait pas, bien entendu -, mais ce petit Jesse qui est habitué à tout faire dans les temps, va en prendre pour son grade. Odessa le regarda attentivement et cherchait un « plan » pour le faire se sentir bien coupable. Quelques secondes de réflexion, et elle alla chercher une boisson au petit marchand du coin. S’approchant pas à pas du jeune homme, elle lui adressa finalement la parole avec une mine boudeuse.
« Alors comme ça, t’es en retard ? dit-elle en sirotant son Cola.

« Pff, ça fait au moins vingt minutes que je t’attends dehors dans le froid, et toi t’arrives tranquille sans t’excuser ? Franchement … ça me fait mal Jesse … »
Avouez, elle joue bien la comédie non ? Elle prit son meilleur ami par le bras et le tira dans l’établissement, déjà bondé de monde.
« Ce soir … ça va être le grand soir pour toi ! Tu vas te trouver quelqu’un et profiter de ton lit comme t'en as jamais profité avant ! » sourire pervers affiché, Odessa entrait dans son élément : le sexe.
La soirée battait son plein et la jeune femme était déjà dans l’ambiance. ‘Bouge ton boule baby’ pensait-elle. Elle comptait bien, elle aussi, ramener quelqu’un à la maison ce soir. Sourires complices et clins d’œil enjoués à de jeunes gens plus beaux les uns que les autres, elle alla s’assoir à une table avec Jesse et commander à manger.
« Tu m’avais pas dit que tu voulais me parler de quelque chose de sérieux ? »
Car oui, même Odessa peut être une bonne conseillère à ses heures perdues.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 334
Love Informations


MessageSujet: Re: Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}   Mar 14 Fév - 12:03

Je n'attendais pas très longtemps avant de tomber sur Odessa qui venait à moi, sirotant un soda toujours aussi jolie et perchée sur ses hauts talons (pour changer). Encore heureux, pensais-je malgré moi, il faisait extrêmement froid et j'étais en simple t-shirt. Mais je m'en voulu tout de suite de cette pensée lorsque je me rappelais qu'elle devait avoir elle, encore plus attendu que moi, et que pour en rajouter n'était pas plus habillée. Elle ne voyait pas qu'il neigeait ou c'était par pur masochisme qu'elle sortait comme ça ? Oh et puis mince, je ne voulais même pas savoir la réponse. Et puis si je commençais à m'inquiéter de sa santé elle allait me traiter de mère poule.

« Alors comme ça, t’es en retard ? Pff, ça fait au moins vingt minutes que je t’attends dehors dans le froid, et toi t’arrives tranquille sans t’excuser ? Franchement … ça me fait mal Jesse … »

Cette nana avait toujours le mot pour me faire culpabiliser, c'est certain. J'étais sur le point de m'agenouiller pour implorer son pardon lorsque je me rappelais qu'à la base ce retard n'était pas de mon chef, j'avais fini plus tard, mais pas de plein gré.

« Je suis désolé Odi », m'excusais-je vraiment sincère, les sourcils froncés alors que je regardais encore une fois la tenue plus que courte qu'elle portait. « J'ai fini en retard au garage, pitié, ce n'est pas de ma faute ! », finis-je, implorant.

Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour qu'elle me pardonne vraiment ! Mais j'étais vraiment désolé de l'avoir fait attendre dans le froid, alors je pouvais bien...

« Ce soir … ça va être le grand soir pour toi ! Tu vas te trouver quelqu’un et profiter de ton lit comme t'en as jamais profité avant ! »

Hein ? Elle se fichait de moi ? J'aurai du m'en douter, elle n'était même pas peinée ! Et quand je pense que moi naïvement je l'ai cru ; je devrais commencer à savoir lorsqu'elle se fout de ma gueule ou non à force. Enfin je ne lui en veux pas et me laisse trainer à sa suite, entrant dans l'ambiance beaucoup plus chaude et bruyante de la boîte. Il y avait déjà beaucoup de monde et une bonne partie se déchainait sur le dancefloor pendant que d'autres avaient prit place au bar ou sur des banquettes plus à l'écart. A partir de là, je regardais autour de moi, perdant légèrement Odessa du regard, laissant ce dernier glisser sur les corps en mouvements qui m'hypnotisaient presque par leurs mouvement lascifs et rythmés. Je voulais faire partie de cette masse et ma défouler moi aussi mais avant... Je devais dire quelque chose de particulier à ma meilleure amie. D'ailleurs je me retournait et la retrouvait déjà assise, n'ayant pas perdu de temps.

« Tu m’avais pas dit que tu voulais me parler de quelque chose de sérieux ? »

Je m'assis à mon tour, commandais un alcool fort et déglutit difficilement. Pour fallait-il qu'elle me pose cette question d'entrée de jeu ? Je regardais à droite à gauche, comme à la recherche d'un échappatoire que malheureusement je ne trouvais pas. Je soupirai donc et me lançais :

« Oui, alors s'il te plait ne te moques pas, mais je pense que tu es la personne à pouvoir le mieux me conseiller. »

Oui, je ne répondais pas à ça question, mais au moins ça me permettait de gagner du temps. Je savais que j'y allais à reculons, mais ce que je voulais lui annoncer n'était pas vraiment vraiment pas facile à dire. Je prenais une grande inspiration et continuais :

« Alors, ces derniers temps, je crois que j'ai compris quelque chose : tu sais je ne suis pas vraiment très... intéressé par le sexe. Mais je me demandais : et si je n'étais juste pas attiré par les filles. »

Voilà c'était dit et je devais être rouge tomate en ce moment. Je baissais les yeux instinctivement sur mes mains, ne voulant pas voir le visage de Odessa, son expression suite à ce que je venais de lui dire. Bon, ça serait étrange qu'elle le prenne mal, qu'elle cherche à m'éviter parce que je n'aimais pas les femmes (hélas!), la sachant quand même bi ; mais sait-on jamais.

« Je veux dire, les garçons ne m'ont jamais dégoûtés et j'en trouve même un... particulièrement beau à l'université... Alors que je les filles, je les trouve jolies, mais sans plus. Je n'ai pas envie de... les toucher... »

Mon dieu, je ne venais pas vraiment de dire ça ? Je me mordis la joue et devais être encore plus rouge que précédemment de gêne et n'osait toujours pas la regarder. C'était Odessa mais tout de même, j'avais un peu peur de sa réaction. Mince, si je commençais comme ça, qu'est-ce que j'allais dire à mon père ?! C'est simple je n'allais rien lui dire, ni à lui, ni à personne d'autres, c'était déjà bien assez horrible d'être... différent. Mais je ressentais ce besoin de lui dire à elle, parce que nous savons tout l'un de l'autre, c'est comme légitime, et puis je ressens ce besoin de parler à quelqu'un de ce que je suis en train de vivre.
Aller courage Jesse, ça ne veut pas forcément dire que tu es gay non ? Je suis surement juste comme Baba, bi... Gosh … !

_________________


Spoiler:
 
Merci pour le vava cadeau Ambrinette ♥️ >this<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Love Informations


MessageSujet: Re: Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's go party tonight my dear~ ♥ {Odessa&Jess}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
love-communication.com :: 
Y a pas que le RP dans la vie
 :: Archives :: Anciens RP (+6mois)
-